La question des données personnelles sur Internet

Savez-vous que chaque jour, 2,5 trillions d’octets de données sont générés et 90% des données dans le monde ont été seulement créées au cours des 2 dernières années ? Ces données naissent de partout : signaux GPS, images et vidéos publiées sur la toile, médias sociaux, achats en ligne… Voilà ce qu’on peut communément appeler le Big Data ou encore Volume Massifs de Données.

données personnelles sur internet et réseaux sociaux

Données personnelles : is Big Brother watching you ?

George Orwell, 1984, pas besoin de vous rappeler le concept de cette fameuse « fiction » qui nous dessine un monde de guerre où la liberté n’est qu’esclavage. Cependant, dans notre réalité, une peur monte, celle de voir nos libertés individuelles s’envoler sans que l’on ne s’en rende compte. Dans le roman, un télécran est installé de force dans chaque foyer pour surveiller chaque fait et geste des habitants. Pour nous, ce sont aussi des écrans : smartphones, ordinateurs ou encore tablettes que nous accueillons avec joie dans nos foyers et dans nos poches. Pourtant, ces appareils emmagasinent nos informations personnelles : nos recherches, informations bancaires et même nos conversations avec nos proches sur les réseaux sociaux.

données personnelles en sécurité

Alors 1984, fiction ou réalité anticipée ?

Ces milliards de données produites chaque jour par des individus, administrations et entreprises deviennent alors un nouvel El Dorado. Un millier de chercheurs ont d’ailleurs le droit d’étudier ces informations grâce au Centre d’Accès Sécurisé aux Données (CASD).

Les données personnelles sont devenues l’or noir du XXIe siècle. Une monétisation est apparue : « Chez les data brokers, une profession interdite en France, il y a un début de bourse des données : aux Etats-Unis, une adresse vaut 50 cents, une date de naissance 2 dollars, un numéro de sécurité sociale 8 dollars, un livret militaire (military record) 35 dollars. » indique Mouloud Dey directeur Solutions et Marchés Emergents chez SAS. A l’inverse, si ces données ne peuvent pas être analysées, croisées et recoupées, elles ne valent rien.

C’est là qu’intervient la CNIL, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, une institution veillant au respect de la vie privée et des droits de chacun dans le monde numérique. Car, oui, nous avons le droit à une vie privée même sur Internet, les sites ont donc le devoir de la respecter.

Vos données personnelles respectées avec Wuha

Ne vous inquiétez pas, il y aura toujours des sites et logiciels bienveillants sur cette Terre qui comprennent les inquiétudes de la population sur l’utilisation de leurs données personnelles. D’ailleurs, vous pouvez compter sur Wuha, un plugin qui permet de partager des recherches tout en respectant le droit à l’anonymat des utilisateurs et leur vie privée.

Sources :

Challenges.fr ; Franceinter.fr : Cnil.fr

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *