L’interview décalée de la semaine – part II

Studio_20141225_101220

Brice 2.0

Introduction

Nous vous présentions brièvement Brice la semaine dernière comme l’heureux papa d’une petite fille. Aujourd’hui, c’est en tant que CINO de Wuha qu’il sera présenté.

Brice en quelques lignes

Brice est un vrai autodidacte, il rentre dans la matrice pour la première fois à l’âge de 10 ans lorsqu’il essaya de téléphoner à John Draper : « The computer Brice 2.0 is boot ».

Il étudia l’informatique à travers un IUT, une licence professionnelle et enfin une école d’ingénieur. « Je fais les choses simplement que dans l’optimisation de mon code » se justifie-t-il.

Son profil hors norme a été beaucoup sollicité dans les grands groupes comme dans des startups. Il a même été capable de travailler au Canada où le soleil fait son apparition que 2h par jour et où -40°C est une température convenable.

Vous l’aurez compris, son but n’est pas de libérer les humains au coté de John Connor mais bien de relever des défis techniques. Skynet n’existant pas encore il finit par nous trouver perchés sur la colline de Fourvière qui avait des défis à la pelle.

Des défis, il en mange dès le petit dej’ en étant : Papa, encore Papa, Mari, joueur amateur de basket mais confirmé de Star Fox sur Super NES.

Aujourd’hui il est ergonome, développeur, mathématicien, intégrateur, architecte et responsable SRSI chez Wuha. Vous l’aurez compris ce n’est plus un couteau suisse mais bel et bien une caisse à outil informatique que bénéficie l’équipe Wuha. Voici Brice 2.0 en 6 questions.

L’interview

Si tu devais te décrire en 3 mot ?

Conscient, modéré et motivé.

Conscient car j’essaie d’avoir un regard ouvert et sans a priori sur le monde. J’ai expérimenté différentes structures, dans différents endroits, avec des gens très différents, dans des contextes particuliers. Je me vois comme une éponge (au bords arrondis) qui absorbe ce qu’elle voit et entends. Je n’écoute pas la radio, je ne regarde pas la télé, bref, je pense, mieux encore, je pense par moi-même. Je prends également plaisir à tout remettre en question dès que je suis dans ma zone de confort !

(Tirade extraite de ma vie en tant que Bob l’éponge de Brice Colucci édition René Descartes)

Modéré parce que la vérité ce n’est jamais noir ou blanc, mais plutôt un gris type #919191.  Plus on dispose de choix, plus on garde le contrôle. C’est aussi une qualité sociale pour travailler et communiquer avec les autres.

Motivé puisque c’est ce qui fait avancer. Sans motivation la vie n’a pas de sens. Professionnellement, ce qui me motive ce sont les challenges techniques et repousser mes limites !

Bon ok ça fait plus de 3 mots au final… (rires)

Pour toi c’est quoi la startup Wuha ?

De manière générale, une année en startup en vaut au moins 3 dans une boîte plus mâture.
 C’est l’occasion d’accumuler beaucoup d’expérience ! C’est aussi une super ambiance, presque familiale. Chez Wuha on fait le plein de bonnes énergies !

Qu’est ce qu’il te plait dans cette startup ?

L’idée est très bonne et c’est déjà pas mal ! Mes associés sont cools (vraiment très cools, ndlr), on entend les cloches de Fourvière, on a du bon café (merci G.C.) et notre levée de fonds va permettre d’acheter plein de jeux rétros d’évoluer rapidement.

Ou penses tu être dans 5 ans ?

Je finirai très certainement premier dans une course de yacht (cf: Présentation Sacha). 😉

Quel est ton personnage Marvel préféré ?

La femme invisible bien sûr !

Parce qu’elle est intelligente et très forte; et aussi parce que ça a été Jessica Alba avec des pouvoirs dans l’adaptation de Tim Story en 2005. Elle attaque et se défend avec des champs d’énergie, 
elle peut voler et rendre visible ou invisible ce qu’elle veut.

Quel est ton Motto ?

 « Dans les situations désespérées, la seule sagesse est l’optimisme aveugle. » 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *